VOYAGE BSF AU SÉNÉGAL

Bonjour à tous,

 le 10 Avril dernier, je partais au Sénégal avec l'association Basket Sans Frontière (BSF), je partais pour un voyage de 8 jours sans savoir encore que je vivrais là-bas la plus belle semaine de ma vie. 
L'association Basket Sans Frontière a pour but de permettre à des jeunes, investis dans leur club de partir à travers le monde pour échanger avec des jeunes d'autres pays; le basket n'est qu'un prétexte pour rencontrer des personnes aux styles de vie radicalement différents. 
L'aventure avec BSF commença en novembre 2013, lorsque Serge Dupont alors président de l'association appela Samuel Vallée pour lui demander si un jeune investi au sein du club serait motivé pour, pendant 1 an et demi, récolter des fonds et faire connaître l'association dans le but de partir au Sénégal au printemps 2015, Sam m'a ainsi proposé et je l'en remercie amplement aujourd'hui !! C'est de cette manière que 12 autres jeunes basketteurs ou handballeurs (3 d'entre nous) furent sélectionnés dans différents clubs du Calvados. C'est donc pendant 1 an et demi que chacun de nous, par la vente de vêtements, de porte clés et la création de plusieurs manifestations ( patch-work, buvettes, randonnés, lotos),  avons récolté l'argent nécessaire au financement du voyage (950 euros chacun environ). 
Les derniers mois avant le voyage furent eux, consacrés à la récupération de vêtements de sport et pour bébés, de petits jouets, de savons, de bougies,: en moyenne, chacun de nous s'est envolé pour le Sénégal avec 35 kilos d'objets dans les valises à donner sur place !  

Je pense que ce sont les rencontres qui marquent une vie, celles réalisées au Sénégal nous ont marquées au plus profond. En effet nous y avons côtoyé des gens au sourire extraordinaire, des gens dont la bonne humeur incessante nous a fait passer une semaine inoubliable. Au programme des nos journées : visites d'écoles, de pouponnières, sortie au Lac Rose et sur l'île de Gorée (- où étaient concentrés entre le 16ème siècle et le 19ème les esclaves africains avant d'être envoyés en Amérique )- visite de la région de Nianing dans laquelle nous étions logés; nous sommes également allés au gigantesque marché de M'Bour.

  Après ces journées bien chargées nous retrouvions les basketteurs de Nianing pour des séances de basket extraordinaires, nous nous retrouvions chaque soir sur le terrain de basket de l'école Nianing, où nous nous entraînions à 50!!, les chants et la chaleur étaient également de la partie. Au delà des activités, nos journées étaient rythmées par l'omniprésence de danses, de chants, et surtout par de longs moments d'échange avec les sénégalais, où pendant des heures nous narrions nos modes de vie et questionnions les sénégalais -  et réciproquement - sur nos deux cultures(aux antipodes l'une de l'autre.!!)

En revenant de cet inoubliable semaine, notre vision du monde change considérablement. C'est une véritable leçon de vie que nous avons pris là-bas. Ce voyage nous questionne sur de nombreux sujets, tout d'abord sur celui du bonheur, les sénégalais rencontrés à Nianing étaient tous heureu: dans leur propos ressortait la joie de vivre; nous, européens, ne sommes certainement pas aussi heureux, l'expression "l'argent ne fait pas le bonheur" prend en effet tout son sens, le bonheur n'est pas d'être dans les plus fortunés, le bonheur c'est savoir s'ouvrir aux autres, de savoir se rassembler, de profiter de chaque instant. L'un des chocs lors de mon retour retour fut de retrouver  l'esprit souvent raleur propre  aux pays riches qui ne savent pas se satisfaire de ce qu'ils ont. 

En espérant qu'un troisème voyage BSF ait lieu !

Nathan DECKER
logo BSF.png
 

VIDEO

 
les-jeunes-basketteurs-sont-revenus-du-senegal.jpg
 
11174795_834854606569383_753896398816355040_n.jpg
 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com