Interview SPORTACAEN : Thibaut SAMSON

Thibaut Samson (Ouistreham) : « La trêve nous a fait du bien »

Pour la reprise du championnat de Pré-Nationale masculine, Ouistreham s’est imposé devant Hérouville, samedi dernier (71-58). Thibaut Samson a accepté de répondre à nos questions.

Sport à Caen : Thibaut, peux-tu te présenter ?

Thibaut Samson : J’ai 28 ans et j’ai démarré le basket à 5 ans à Cabourg. Je suis ensuite allé à Dives en benjamins pour jouer au niveau régional. Chez les seniors, j’ai joué pour Cabourg, Pont-L’Evêque et aujourd’hui Ouistreham.




Vous êtes sortis vainqueurs de votre premier match de 2018 contre Hérouville, peux-tu nous parler de ce match ?

On savait que ça allait être un match compliqué puisqu’on a coupé pendant cinq semaines. De plus, on jouait contre une équipe très physique qui met beaucoup d’intensité. On domine le premier quart-temps en faisant bien circuler le ballon. Dans le deuxième quart on n’arrive pas à enfoncer le clou faute d’adresse notamment de ma part. On fait la différence dans le dernier quart-temps. Adama Bathily a apporté au scoring et Yves Chrétien a amené son intensité défensive, cela nous a permis de passer devant. Hérouville a raté pas mal de tirs extérieurs en fin de match et on a réussi à l’emporter.


Qu’attends-tu de cette deuxième partie de saison ?

Il va y avoir pas mal de descentes cette année donc l’objectif va être de se maintenir le plus rapidement possible. Pour l’instant on gagne tous nos matchs à domicile, il faut qu’on continue dans ce sens. La moitié des joueurs joue ensemble depuis plusieurs années mais il faut rappeler qu’on a changé d’entraineur avec l’arrivée de Miguel Callejas. Quelques U17 s’entrainent maintenant avec nous, c’est un vrai plus. On a de belles perspectives dans les années à venir mais cette saison on doit se mettre à l’abri le plus rapidement possible.


Vous ne vous êtes pas entrainés pendant la trêve, c’était important de couper ?

Clairement oui. On avait pas mal de blessés donc ça fait du bien de couper pour se reposer. On a repris l’entrainement juste avant le match contre Hérouville. La trêve nous a fait du bien. Je pense aussi à une équipe comme Bayeux qui a des blessés, comme nous ils ont dû apprécier la trêve.


De ton côté tu as réalisé quelques performances intéressantes au scoring, quel est ton rôle dans l’équipe ?

Je n’ai pas vraiment de rôle précis. J’aime bien prendre des tirs extérieurs et cette année je suis pas mal en réussite donc les gars me cherchent assez souvent. C’est une de nos qualités dans l’équipe, dès qu’un joueur commence à marquer quelques paniers, on le sert. J’ai un rôle important en attaque mais on peut voir que derrière, la marque est souvent très bien répartie.


La fin de saison dernière avait été difficile avec des matchs à cinq, qu’en est-t-il cette saison ?

Je n’ai joué que 6-7 matchs l’an passé, on a des recrues qui ont quitté le navire en milieu de saison donc on a fini en sous-effectif. Les gars ont bien assuré et la donne est différente cette année. On a eu trois recrues et on a intégré des U17 dans l’équipe. Cela ajoute six joueurs et ce n’est pas négligeable.


Vous jouez à Mézidon ce week-end, c’est une équipe difficile à manœuvrer chez elle, peux-tu nous en parler ?

C’est sûr que ça ne va pas être facile. Depuis 4-5 ans ils ont de supers résultats même si cette année c’est plus difficile en l’absence de Charly Dupont. Leur public est très chaud, il met beaucoup d’ambiance donc c’est toujours très compliqué de l’emporter là-bas. Romain Villain est un super joueur difficile à contenir, la clé de ce match va sûrement être là. Leur secteur intérieur est également très fort avec mon ancien coéquipier Emeric Vrel.



ce site a été créé sur www.quomodo.com