DÉCÈS de Jean-Michel ORLOWSKI

< Jean-Michel ORLOWSKI (à droite) avec André LEDRAN à l'occasion du 70e anniversaire du club.













C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès subit de JEAN MICHEL ORLOWSKI la semaine dernière à PARIS à l’âge de 69 ans.

Il a été un dirigeant très impliqué et très dévoué au sein de l’AJSO pendant quelques saisons. Il nous avait rejoints alors qu’il était pigiste pour le journal OUEST-FRANCE en local pour occuper ses premières années de retraite après une carrière parisienne dans une grande entreprise.

Homme très cultivé, il aimait passionnément les relations humaines. Sa mission au sein du club était principalement d’effectuer des interviews et de réaliser des articles que nous diffusions dans la GAZETTE du BEDOUIN (Journal interne trimestriel de l’AJSO BASKET).

Il était reparti à PARIS depuis quatre ans pour des raisons familiales mais il avait gardé des liens privilégiés avec un certain nombre de personnes de OUISTREHAM. Il venait passer régulièrement quelques week-ends au cours de l’année chez notre ami Dominique Duval.


L’AJSO présente à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances.


Denis Legoupil


 

MARTIAL NOUS A QUITTÉS...

C’est avec tristesse et une grande douleur que nous vous annonçons le décès brutal de Martial LOZOUET survenu dans sa 48ème année.

Enfant de l’AJSO où il effectue ses premiers dribbles, Martial passe des heures au Cosec à s’entrainer et supporte avec ferveur l’équipe 1ère.

Surclassé dans les équipes jeunes, il est rapidement appelé en sélection départementale et régionale de Basse Normandie, avant d’intégrer l’INSEP et l’équipe de France Cadet.

Il poursuit sa carrière à Rueil (N3) avant de revenir dans sa région, aux PTT Caen en N4. Il y passe une vingtaine d’années en équipe première puis avec les anciens en équipe 1C.

Il termine son parcours de joueur en revenant dans son club de Ouistreham.

Passionné par la balle orange , il entraine bénévolement des équipes de jeunes pendant plusieurs années dont ses fils Adrien et Julien. Il suit également avec intérêt le parcours de sa fille Sarah à Mondeville.

Sa vie toute entière a été bercée par le Basket, il y a consacré tout son temps libre.

Le basket bas normand perd un amoureux du jeu et un compétiteur de toujours, nous pensons beaucoup à sa famille et à ses amis.


 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com